aDsr - association Dyslexie suisse-romande

A.N.A.E. 103 - Stabilité dans le temps des déficits en et hors lecture chez les adolescents dyslexiques (données longitudinales)

Stabilité dans le temps des déficits en et hors lecture chez les adolescents dyslexiques (données longitudinales)

L. Sprenger-Charolles , C Bogliotti, A Piquard-Kippffer, G. Leloup abordent la question de la dyslexie à l'adolescence. Pour traiter de cette problématique, ils rapportent les résultats d'une étude longitudinale dans la quelle ils ont suivi une vingtaine de dyslexiques entre l'âge de 8 et de 17 ans, ainsi qu'une population contrôle de normolecteurs.
Plusieurs phénomènes particulièrement intéressants sont décrits. Tout d'abord, les résultats confirment le caractère persistant du trouble dyslexique entre l'enfance et l'adolescence, qui se caractérise notamment par un déficit de la voie phonologique ou sublexicale. Toutefois, il existe également des différences entre dyslexiques et normolecteurs pour ce qui est du traitement de la voie lexicale ou orthographique, ce qui semblerait indiquer que l'éventuelle compensation fondée sur cette procédure ne serait que partielle.
De plus les auteurs montrent que, lorsqu'on évalue avec des items possédant une sensibilité suffisante, presque tous les adolescents dyslexiques présentent un profil "mixte" alliant des difficultés des deux voies. ce profil corrobore ainsi les modèles selon lesquels l'élaboration de la voie lexicale dépendrait largement de l'intégrité de la voie phonologique. Hors du domaine de la lecture, les auteurs rapportent chez les adolescents la persistance d'un déficit phonologique affectant plusieurs compétences: conscience phonologique, stock phonologique à court terme et accès lexical rapide. Elles concluent en soulignant notamment le rôle des mesures temporelles dans l'évaluation de la dyslexie chat l'adolescent.

 

BrowseAloud

Accédez à la lecture vocale du site de l'aDsr!

Pour lire cette page en police Dyslexie de Christian Boer.